Laure Closier, la célèbre journaliste Chroniqueuse de BFM Business, l’annonçait dans sa chronique vidéodu 15 avril dernier : si la période de confinement imposée par le Covid 19 fait baisser drastiquement les offres d’emploi (enquête APEC à l’appui), vous pouvez malgré tout préparer le déconfinement en remettant à jour votre CV. Cadremploi annonce que 6 cadres sur 10 anticipent la fin éventuelle de leur contrat et préparent déjà la suite de leur avenir professionnel. Voici les incontournables de ce que vous avez besoin de savoir pour réaliser un bon CV.

Quel est le rôle du CV ?

Le CV joue un rôle primordial dans la recherche d’emploi : celui de séduire ET de convaincre le recruteur que vous êtes la bonne personne pour le poste. Il doit vous permettre d’accéder à la prochaine étape du recrutement : celle de l’entretien. Cependant, le recruteur ne passe en moyenne que 20 secondes sur votre CV. Il doit donc être unique, percutant, informatif, convaincant et…sans faute d’orthographe ! Par conséquent, pour être facilement lisible, un CV devrait, dans l’idéal, tenir sur une page de format A4. De même, la police d’écriture doit pouvoir faciliter la lecture. Tandis que la structure du CV doit respecter un format et une chronologie afin que les recruteurs trouvent rapidement les informations qui les intéressent.

Le bon conseil, c’est de débuter son CV à partir d’une feuille blanche, cela permet de se détacher plus facilement de l’ancien format et de le rendre unique pour correspondre à l’objectif du moment : répondre parfaitement à l’offre à laquelle vous souhaitez postuler.

La structure : l’essentiel d’un bon CV

Le format type du CV tient en quelques mots : état civil, coordonnées (adresse, téléphone, mail…), titre et accroche (en lien bien sûr avec l’annonce), puis les rubriques indispensables : « Formation » « Parcours professionnel », « Compétences » et enfin les rubriques complémentaires : « Références », « Centres d’intérêt », « Bénévolat », si celles-ci apportent des renseignements pertinents au recruteur.

  •   l’état civil : aujourd’hui, après le classique nom et prénom, nul besoin de mentionner votre âge, ni votre situation maritale, ni vos enfants, l’adresse peut également rester facultative. Cependant, adresse email, numéro de téléphone et même lien vers votre CV en ligne, profil Viadeo / LinkedIn ou encore vers votre blog personnel requièrent toujours une importance de premier plan.
  • le titre et l’accroche : il permet d’annoncer clairement vos objectifs et le poste que vous convoitez. Cela facilite le travail de tri du recruteur. Il se situe tout en haut de votre CV et peut être complété par une accroche donnant envie de découvrir l’intégralité du CV. Ces informations, qui doivent « matcher » avec les termes de l’offre d’emploi, peuvent être une sélection de compétences / qualités, vos diplômes, vos valeurs ou votre mobilité ou encore une « baseline » une petite phrase courte qui en dit long sur vous.
  • le parcours ou l’expérience professionnelle : dans cette rubrique, il est important, autant que faire se peut de chiffrer son expérience : cela permet de conforter le recruteur dans votre capacité à quantifier votre travail et obtenir des résultats probants. Un technicien peut indiquer le nombre de pièces produites, un commercial son chiffre d’affaires ou un comptable ses délais de paiement.
  • les compétences : cette partie est très importante : elle permet de résumer en un même endroit de votre CV tout ce que vous avez appris concrètement durant votre formation et vos expériences professionnelles. Elle peut se situer, par exemple sur la colonne de gauche, et rassembler vos compétences techniques, (comme la maitrise d’outils spécifiques) et comportementales. (Aujourd’hui la forme des CV se fait souvent sur 2 colonnes).
  • Les rubriques complémentaires : les sections« centres d’intérêt » ou « bénévolat »au bas de votre CV permettent de dévoiler la singularité de votre personnalité, au-delà de vos compétences professionnelles. La tendance actuelle est à remettre de l’humain au cœur de l’entreprise. Celles-ci recherchent donc une cohérence en termes de valeurs entre les candidats et ce qu’elles affichent, vos intérêts peuvent donc faire la différence. Choisissez ceux qui vous semblent le plus pertinents.

UN CV pour UN poste

Un CV est un outil qui se met à jour très régulièrement. Il doit impérativement être adapté à l’offre à laquelle vous postulez. Votre parcours professionnel et vos formations vous ont permis d’acquérir de nombreuses compétences, que vous mobiliserez différemment en fonction des attentes de chaque mission qui vous intéresse. « Trop d’information tue l’information », il n’est donc pas judicieux de faire un inventaire à la Prévert, mais de faire ressortir seulement vos aptitudes en adéquation avec le poste visé. Listez les compétences demandées dans l’offre et présentez vos réalisations de façon à prouver votre valeur ajoutée sur ces points-là. Si le poste requiert de très bonnes compétences relationnelles, mettez en avant vos réalisations d’équipes, vos présentations. Le but n’est pas de tout mettre, mais de cibler juste pour faire mouche ! Ne bâclez pas la relecture, le zéro faute est indispensable.

Capitalisez sur les résultats des actions que vous avez engagées

Questionnez la finalité de chacune de vos actions. Puis présentez les comme un ensemble de résultats cohérent et non comme une simple liste de responsabilités. Utilisez ensuite des verbes d’actions, qui seront plus parlants et marquants que des verbes passifs ou des expressions du type “en charge de”. Les managers lisent des CV qui utilisent toujours les mêmes termes, innovez ! De plus, les verbes d’action permettent d’être repérés par les robots qui trient et sélectionnent les candidatures. Le bon dosage pour l’utilisation de verbes d’action dans un CV est le suivant : 2/3 de verbes d’actions personnelles directes : concevoir, créer, prospecter… et 1/3 de verbes d’actions indirectes : accompagner, contribuer à… Faites attention à ne pas utiliser le jargon professionnel, les acronymes et les anglicismes qui peuvent rendre votre CV illisible. Ne lésinez pas non plus sur les chiffres au sein de vos descriptifs de postes. Ils permettent au recruteur de mieux mesurer l’impact de vos actions :  fréquences, évolutions, retombées… toute précision chiffrée complémentaire est intéressante.

Soyez courts et concis

Un CV clair et précis doit permettre à votre candidature de ne pas passer à la trappe lors du tri effectué par les recruteurs. Il doit démontrer votre capacité à synthétiser et présenter clairement votre parcours professionnel, votre formation, votre identité et vos compétences. Vos atouts pertinents vis-à-vis de l’offre d’emploi doivent être mis en lumière et votre orthographe doit être irréprochable. Privilégiez une structure linéaire, aérée, avec des espaces, pour bien délimiter les différentes parties et permettre au recruteur de se concentrer sur ce qu’il a envie de voir. Le contenu ne doit pas être trop chargé et tenir dans une seule page. Vous pouvez jouer sur les marges, les colonnes, la police des espaces et une réorganisation des sections. Une autre astuce consiste à insérer l’adresse d’un site personnel / blog, que vous alimenterez avec des informations complémentaires, mais cela comporte le risque que le recruteur s’en affranchisse.

Pensez à insérer des mots-clés

De nos jours, les robots et les bases de données sont de plus en plus utilisés pour gérer les CV, que ce soit dans les grandes ou moyennes entreprises, mais également pour les cabinets de recrutement et les sites d’emploi en ligne. Ces robots trient les candidats en fonctions des mots-clés liés à la fonction, au niveau d’étude requis, à la durée d’expérience et au secteur d’activité. Cependant, lorsqu’une fonction nécessite des compétences techniques particulières, les robots peuvent également faire un tri en fonction de mots-clés techniques (méthode, outil ou jargon informatique). Ainsi, privilégiez les mots courants utilisés pour l’intitulé de vos fonctions, utilisez des synonymes pour maximiser vos chances de faire correspondre les mots-clés de votre CV avec ceux recherchés par les robots des recruteurs, utilisez du vocabulaire adapté celui utilisé par le site web de l’entreprise visée, utilisez du vocabulaire technique et spécifique qui vous positionnera comme expert de votre domaine.

Déterminez la police adaptée

Ne cumulez pas trop de polices différentes : une ou deux polices maxima, avec une taille entre 10 et 12 pour le corps du CV et un peu plus pour les titres de sections. Attention au choix de votre police : pas de Comic Sans MS jugée pas assez sérieuse, pas non plus de Calibri ou Times New Roman qui sont trop vues. Privilégiez des polices plus modernes comme Helvetica, Verdana ou Century. Vous pouvez même tenter d’utiliser la même police que l’entreprise dans laquelle vous postulez en utilisant des sites comme What the Font, qui retrouvent cette police à partir de documents de communication. Pour insister sur certains passages du CV : mettez certaines informations en gras, pour attirer l’œil du recruteur (les noms d’entreprises pour des profils juniors, des intitulés de poste pour des profils plus seniors).

Soignez le haut du CV

Plusieurs études effectuées auprès des recruteurs ont permis d’identifier les zones les plus attractives et les plus lues au sein d’un CV. Sans surprise, la première moitié du de la page est celle qui retient le plus l’attention, c’est donc la partie sur laquelle capitaliser. La hiérarchie visuelle doit être limpide. Privilégiez un ordre inverse à l’ordre chronologique pour présenter en haut de chaque partie vos expériences les plus récentes. Les personnes ayant encore peu d’expériences professionnelles peuvent capitaliser sur leur formation académique et la placer en haut de CV. En revanche, il est sage, pour les personnes plus expérimentées, de mettre en valeur la partie « compétences » ou « expériences professionnelles » en haut de CV, suivies de la partie “formation”.

Quelle couleur pour quel CV ?

Dans un CV, les couleurs ont un rôle esthétique, mais elles peuvent également mettre en valeur certaines parties de votre CV.

  • Le bleu sur tous les tons : c’est la couleur de l’action, de l’impulsion. Un CV en bleu assure 100% de sobriété, reste dans les couleurs tendances, et renvoie une image de votre personnalité très positive. Le bleu est une couleur qui ouvre des perspectives, évoque la découverte et plait à toutes les générations. Cette couleur sied à tous les domaines et à tous les métiers. Il se marie bien à un gris anthracite
  • Le rouge vif : représente l’énergie, la chaleur (et même la passion). Cette couleur chaude et positive inspire sérieux et rigueur. Cependant, c’est couleur dominante à caractère fort, il convient de l’utiliser avec parcimonie. Le rouge est plutôt utilisé dans les domaines finances & banques. Là aussi il s’accorde parfaitement à du gris.  
  • Le jaune orangé : c’est la couleur du soleil, elle évoque la joie et l’amitié. Cette couleur stimulante et chaleureuse égaye un CV mais elle doit être utilisée par petites touches et avec une couleur soutenue pour être identifiable à l’impression. Le jaune est la couleur attendue dans le domaine gastronomie & restauration, car le jaune donne faim !
  • Le vert peps : C’est une couleur naturelle, signifiant l’espoir & la stabilité, attention toutefois à choisir une tonalité franche qui réveille le CV. Le vert c’est la couleur pour les professions d’ameublement, les ingénieurs & tout ce qui touche à l’environnement. Il se combine bien avec tous les tons du brun clair au brun sombre.
  • Le orange tonique : apporte une touche de bonne humeur et d’optimisme. Cette couleur représente la créativité et la communication. C’est une couleur vive qui convient particulièrement pour le domaine de la gastronomie (guides, chefs, restaurants)
  • Le marron brun : c’est la couleur de la terre, elle est douce, naturelle et neutre. C’est une couleur dont on ne se lasse pas, mais dont la teinte choisie, qui peut ternir votre image, attention donc à bien la doser.
  • Le violet punchy : Qu’elle tire versle pourpre ou le bleu, le violet est une couleur gaie et différenciante. Elle correspond à la spiritualité & la stabilité et se mélange bien avec des teintes claires.
  • Le rose pétard :  la symbolique historique du rose touche à l’identité et aux rapports aux autres. Elle inspire séduction, romantisme et optimisme. Le rose est utilisé pour les secteurs de l’animation, de l’évènementiel et de la communication.
  • les couleurs pastel (éviter le bleu et le rose layette), préférer des couleurs neutres comme le beige, le gris ou l’écru apportent de la douceur, du calme et de la sérénité. Elles sont aussi synonyme d’élégance.

Et pas plus de 2 couleurs sur un CV !

Quelques types de CV plus originaux

Hormis le classique mais inratable CV chronologique, il existe d’autres formes de CV, en voici quelques-unes :

  • le CV infographie : permet de rendre sa présentation plus visuelle en présentant les éléments de votre CV sous forme d’infographie : graphiques, camemberts, mise en exergue de certains éléments dans des bulles, etc. Cela permet de synthétiser votre CV et de le rendre plus ludique, mais plus succinct.
  • le CV symétrique : Il se présente sur 2 colonnes : La première sert à présenter vos diplômes et compétences acquises au fil de votre parcours, la seconde sert à présenter vos expériences professionnelles. Ainsi, vous n’avez pas à privilégier votre expérience ou votre formation, les deux sont présentées sur le même niveau.
  • le CV split : le CV est divisé en plusieurs zones, grâce à des codes couleur, chacune étant consacrée à une rubrique : informations personnelles, expérience, formation, savoir-faire, etc. Le code couleur permettant de bien séparer visuellement les différentes zones. Ce modèle de CV présente l’avantage d’être clair, synthétique, tout en présentant une véritable originalité.
  • Le CV vidéo : très utilisé dans le secteur créatif,il peut servir à la fois de CV et de lettre de motivation. Il permet à votre recruteur de cerner rapidement votre personnalité avant même de vous rencontrer. Quant à la réalisation, tous les scénarios sont possibles mais gardez à l’esprit qu’il vous faut être clair et concis, y compris le stop motion. Si vous n’avez pas les compétences nécessaires pour le réaliser sur un logiciel de montage, sachez qu’il existe des sites pour réaliser son CV vidéo facilement (Fyte4U, Renderforest, etc.)
  • Le CV podcast : le plus tendance, pas besoin de maîtriser la prise de vue, la lumière, le décor et le jeu d’acteur face caméra. Vous pouvez par exemple aller interviewer les personnes avec qui vous avez travaillé par le passé : maîtres de stage, employeurs, collègues de travail… en quelques mots, ils peuvent valoriser votre expérience, vos qualités et vos compétences.
  • Le CV objet publicitaire : Vous rêvez de travailler dans une entreprise de jeux vidéos ? Créez un jeu vidéo pour le faire savoir à son DRH. Vous voulez être chargé.e de communication d’une entreprise qui fabrique des sodas ? Dites-le sur une bouteille de soda. Bref, choisissez un modèle de CV qui incarne vos ambitions et démontre votre motivation, votre interlocuteur ne pourra qu’en être flatté. En revanche, ce modèle de CV demande beaucoup d’implication et souvent un investissement financier important.

Quel que soit le modèle de CV pour lequel vous optez, gardez à l’esprit qu’il doit donc être cohérent avec ce que vous recherchez : type de poste, secteur d’activité, taille d’entreprise, ambiance de travail…Et pensez à lui donner un nom facilement identifiable par le recruteur (prénom, nom et intitulé du poste par exemple), puis à l’enregistrer au format pdf.

Sélection de sites pour créer votre CV

Vous n’êtes pas un spécialiste de la mise en page ou de logiciels créatifs ? Sur Internet, il existe de nombreux sites qui permettent de trouver des modèles de CV gratuits

Canva : ce site de conception graphique permet de réaliser des CV graphiques, infographiques ou illustrés très facilement grâce à de nombreux modèles.

Cvdesignr : Le site propose des modèles pour s’inspirer et permet de créer son CV en ligne certains modèles sont à disposition d’autres sont en accès payant.

Fyte4U : ce site est spécialement dédié à la création de CV vidéo. Choisir la version française pour réaliser facilement la vidéo. Le résultat est qualitatif.

Mycvfactory : ce site propose de télécharger des modèles de CV que vous pouvez ensuite compléter et personnaliser. Il s’agit d’un format payant uniquement. Vous pouvez aussi bénéficier d’un service personnalisé grâce au CV sur mesure pour la rédaction du contenu.

Maintenant, c’est à vous d’agir !

One thought to “Remettre à jour son CV pour anticiper le déconfinement”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *